Il y a 15 ans, je souffrais de mycoses vaginales et de cystites à répétition, j’aurais tellement aimé en savoir un peu plus sur le microbiote vaginal. La santé de ton vagin est importante pour ta vie de femme, alors voici mes 7 conseils pour prendre soin de ta flore vaginale naturellement.

1- Se nettoyer à l’eau claire

J’utilisais un savon intime pour me laver la vulve mais depuis 1 an, j’essaie de limiter au maximum le nombre de mes produits d’hygiène et ça tombe très bien car le vagin est un organe autonettoyant.  Pour le garder propre, il suffit d’utiliser de l’eau tiède pour laver la zone externe du vagin (la vulve). S’il n’y a aucune infection, il est inutile et même déconseillé d’utiliser des gels, pains, lingettes… même doux, car ils peuvent perturber l’environnement vaginal.

Les douches vaginales ne sont pas non plus recommandées car elles peuvent éliminer les bonnes bactéries du vagin et perturber l’environnement normalement acide, qui contribue à protéger le vagin des infections.

2- Maintenir un PH vaginal équilibré

Le vagin est un milieu acide grâce à sa flore bactérienne. Le pH du vagin a une moyenne de 3,8 à 4,5 de la puberté jusqu’à la ménopause. Grâce aux bactéries lactobacilles qui sécrètent de l’acide lactique, cette acidité naturelle permet d’empêcher la prolifération d’agents pathogènes, responsables d’infections, comme la vaginose bactérienne, la candidose vaginale (mycose) ou les infections des voies urinaires (cystite).

Les variations du pH vaginal peuvent entraîner un déséquilibre de la flore microbienne ce qui crée un milieu permettant à d’autres mauvaises bactéries de proliférer. Il existe de nombreuses causes :

  • La prise d’antibioques
  • L’utilisation de spermicides
  • Un déséquilibre hormonal : la grossesse, le post-partum, la préménopause et la ménopause
  • L’utilisation d’un savon pour la toilette intime
  • Les règles (le pH augmente pendant les règles)
  • Les rapports sexuels (le sperme augmente le pH vaginal durant quelques heures)
  • Le diabète …

La prise de probiotiques adaptés permet de restaurer le PH vaginal acide. Proviotic Candida, contient la souche spécifique de lactobacilles, précisément, Lactobacillus plantarum, qui peuplent normalement notre vagin. En effet, une flore vaginale normale est composée à plus de 90% de bactéries lactobacilles. Il est donc très efficace pour rééquilibrer la flore vaginale.

prendre soin de sa flore vaginale

Utilisation :

Proviotic Candida est un probiotique 100% végétal avec seulement 3 ingrédients (des milliards de bactéries lactobacilles, de la protéines de pois bio et de la cellulose microcristalline pour une meilleur sollubilité), qui s’utilise par voie vaginale ou orale. Il suffit de passer un comprimé sous l’eau et de le placer au fond du vagin le soir au coucher. La bactérie va se multiplier en se “dédoublant” toutes les 15 à 30 minutes. Des milliards de bactéries vont donc se fixer sur les muqueuses et s’y développer. Cure à faire pendant 10 jours voire plus en fonction de tes besoins.

Également, si tu souffres de vulve irritée (ou ta fille), tu peux dissoudre un comprimé dans un peu d’eau et l’appliquer en cataplasme sur la zone irritée. Cette technique fonctionne également très bien sur les seins en cas de candidoses mammaires.

Proviotic offre à mes lectrices -15% sur leur site du 28 avril au 16 Mai avec le code LBEL. J’aime beaucoup la gamme pour enfants et je trouve leurs probiotiques efficaces contre les ballonnements.

Les bonnes bactéries de Proviotic Candida, permettent une action préventive en maintenant l’acidité du milieu et une action curative en cas d’infections, dont voici les symptômes :

  • irritations
  • sécheresse
  • sensations de brûlures
  • démangeaisons
  • douleurs lors des rapports
  • pertes inhabituelles
  • odeurs désagréables

3- Utiliser une cup menstruelle

prendre soin de sa flore vaginale naturellement

Le sang menstruel est un peu basique et élève le pH du vagin. Lorsque ce sang est absorbé par un tampon ou une serviette et qu’il reste en place, il peut augmenter le pH du vagin.

La cup menstruelle est idéale pour maintenir l’équilibre naturel du pH vaginal. En effet, elle est fabriquée en silicone de qualité médicale, qui se place dans le canal vaginal. Elle n’absorbe pas les fluides vaginaux où vivent les bactéries, mais recueille simplement le sang menstruel pour le jeter plus tard.

4- Porter du coton

N’hésite pas à investir dans des culottes en coton (95% min) car porter des sous-vêtements en coton permet de réduire l’humidité et le risque d’infection bactérienne.

5- Lubrifier et hydrater

prendre soin de sa flore vaginale

Juste avant et après les règles, certaines femmes peuvent ressentir une sécheresse vaginale. Si c’est ton cas, n’hésite pas à utiliser de l’huile de coco comme lubrifiant naturel. En plus d’être hydratante, l’huile de coco a également des vertus anti-bactériennes et anti-fongiques. La lubrification est un élément important lors des rapports sexuels. Sans elle, la peau des lèvres et du vagin peut être irritée. N’hésite pas à garder un petit pot d’huile de coco dans ta table de chevet.

Attention : si vous utilisez des préservatifs pour vous protéger, n’utilisez pas de lubrifiant à base d’huile, qui peut provoquer la dégradation du latex des préservatifs.

6- 3 huiles essentielles à avoir dans ta salle de bain

A utiliser à partir du 4ème mois de grossesse pour la femme enceinte.

  • L’huile essentielle de tea tree en synergie avec l’huile essentielle de lavande fine pour leurs vertus anti-fongiques, anti-bactériennes, anti-infectieuses et calmantes.

Utilisation :  mélanger 1 goutte de chaque huile essentielle avec un peu d’huile de coco et se masser la vulve 3 à 4 fois par jour pendant 10 jours, en cas de mycose vaginale ou démangeaisons.

  • L’huile essentielle de Géranium Rosat Egypte

J’utilise cette huile essentielle pour me parfumer délicatement car j’adore son odeur fleurie et fruitée.

Utilisation : mélanger 1 goutte d’huile essentielle avec un peu d’huile de coco et se masser au dessus de la vulve (pubis) et à l’intérieur des cuisses, pour se sentir fraîche et sensuelle!

7- Prendre soin de ta santé

Pour prendre soin de ta flore vaginale il est important de savoir si ton vagin et ton col de l’utérus sont en bonne santé. Mes conseils, ne remplacent pas l’avis d’un gynécologue, n’hésite pas à consulter si nécessaire et à faire des frottis régulièrement en fonction de tes antécédents. Egalement, le microbiote vaginal est lié à ton microbiote intestinal, il est donc important de manger sainement pour rééquilibrer ce dernier. La qualité de ton alimentation apparaît comme l’un des facteurs majeurs sur la santé de tes intestins. Plus tu manges des fibres comme les fruits et légumes frais, les oléagineux, les légumineuses et les céréales non raffinées, plus les bonnes bactéries colonisent l’intestin. Au contraire, les sucres raffinés, les arômes, les colorants, les émulsifiants, les édulcorants, les stabilisants… contenus dans les produits industriels transformés altèrent ta flore intestinale et favorisent une perte de diversité du microbiote induisant des inflammations qui peuvent provoquer des maladies. N’hésite pas à adopter mon guide culinaire, un outil que j’ai conçu pour te permettre de cuisiner sainement tous les jours en moins de 30min.

Prends bien soin de toi, car ta famille a besoin de toi en pleine forme.

Laila

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>